koh Rong
Cambodge

Sihanoukville et Koh Rong

Après 4 jours de visite des temples d’Angkor, cap vers Sihanoukville pour se reposer et permettre à Pierre de profiter des plages et du soleil avant de retrouver la grisaille du nord de la France…

Koh Rong

La traversée en fast-boat coûte 22$ par personne aller-retour avec le retour jour ouvrable.

Le bateau nous a déposé au niveau du village Koh Toch, le lieu rêvé pour les touristes amateurs de soirées. Les plages sont effectivement belles mais pas si propres qu’on nous l’avait promis. Nous avons même vu un bateau accoster à la plage et déverser ses déchets directement dans la mer… aïe j’ai mal à ma planète…

Nous n’avions rien réservé à l’avance et après avoir parcourus les différents hébergements le long de la plage, nous nous imaginons pas poser nos bagages ici… trop touristique pour nous !!

Après quelques recherches sur internet il semble que l’autre côté de l’île soit plus calme et authentique. Ni une ni deux nous voilà repartis en bateau pour Sok San village.

Koh Rong

Sok San village.

En effet Sok San est beaucoup moins fréquenté que Koh Toch, quelques bungalows sont construits le long de la plage et les restaurants sont peu nombreux. On pose finalement nos bagages dans un bungalow rudimentaire (mais très charmant) avec terrasse situé en bord de mer, la Sao guesthouse.

Une plage de sable blanc, une eau très claire et un endroit tranquille. Seulement des déchets en tous genres viennent encore noircir le tableau. La mer rejette tous les jours des déchets sur la plage. Malgré le fait que la propriétaire la nettoie tous les matins, d’autres détritus viennent s’échouer pendant la journée. Nous faisons donc également un petit nettoyage de plage chaque après-midi et ceci coupe un peu l’envie de se baigner il faut bien l’avouer.

koh Rong bateaux

Jusqu’ici nous avions rencontré en Asie des endroits pollués par les déchets mais rien de comparable avec ce que nous avons vu au Cambodge. Les locaux ne semblent pas du tout sensibilisés par le sujet et il semble loin de leur préoccupation… Ça fait mal au coeur de voir autant de pollution plastique et autres sur des lieux qui pourraient être potentiellement idylliques.

On passe outre et on essaye de profiter quand même de la tranquillité des lieux et des derniers moments passés avec Pierre.

Au programme rien de bien méchant !! Repos, soleil et cocktails !!

Ce qui était vraiment agréable c’est de se lever en entendant les vagues s’échouer sur la plage. Un plaisir simple mais précieux.

Après 4 jours de repos et soleil bien mérités nous reprenons le bateau pour Sihanoukville car Pierre doit reprendre l’avion pour rentrer en France. De notre côté on décide tout de même d’aller jeter un œil du côté des plages de Sihanoukville…

Sihanoukville et Otres Beach

Nous réservons une nuit dans une guesthouse proche de Otres Beach et allons voir de quoi ça a l’air…

Les Chinois ont largement investi la côte cambodgienne et construisent d’immenses bâtiments et notamment beaucoup de casinos. Le paysage risque de changer énormément dans les années à venir. Espérons juste qu’ils investissent aussi un peu d’argent pour préserver la côte au niveau des déchets mais perso je n’y crois pas trop.

On remarque déjà la quantité immense de déchets sur les bords de la route, vous allez dire qu’on fait une fixation dessus mais je préfère être entièrement honnête avec vous.

Une fois arrivés à Otres Beach, nouvelle claque dans la figure… la plage est encombrée de… déchets… tongues, brosses à dents, polystyrène, filets de pêche etc… Et miracle lorsqu’on arrive au niveau des bars et restaurants plus aucun déchets sur la plage. Chaque enseigne nettoie son petit bout de plage, dommage qu’ils n’aillent pas un peu plus loin mais au moins c’est déjà ça. Ba oui si tu veux que ton business tourne…

Il nous en faudra pas plus pour nous convaincre de quitter les lieux dès le lendemain, pour un retour à Bangkok et visiter cette fois-ci le sud de la Thaïlande.

Pour conclure

Vous l’avez compris cet article n’est pas une promotion pour le tourisme à Sihanoukville et ses environs. Mais on se doit de rester honnête et fidèle envers nos lecteurs (aussi peu nombreux soient-ils!). Alors si vous aviez prévu d’y passer on vous conseille plutôt de passer votre chemin…

Où manger à Sok San Beach ?

Falafel

Situé en face de notre bungalow, ce restaurant est une des meilleures adresses pour manger. L’établissement est tenu par une locale et un Israélien. Vous ne serez pas déçus !!

Eat, Pray, Love

Un restaurent italien qui fait des pizzas délicieuses !! Évidemment il est tenu par une équipe d’Italiens dynamiques et notez qu’il n’est ouvert que le soir.

Sur la plage

Impossible de se rappeler du nom mais nous avons mangé régulièrement à un petit restaurant qui dispose de fauteuils sur la plage. Les repas locaux sont très bons et copieux, et l’endroit idéal pour siroter un petit cocktail le soir tombé. Pour le localiser voir la photo ci-dessous, vous ne pouvez pas vous tromper.

koh Rong plage

Pour un bon wifi !!

Le bar-café tout de suite à gauche lorsque vous sortez au bout de l’embarcadère. Assez bon pour pouvoir même télécharger !

Où dormir à Sok San beach ?

Chez Sao guesthouse, les bungalows sont rudimentaires mais propres. Situé au bout de la plage, l’endroit est isolé et la mer est à 5 mètres ! La propriétaire ne parle pas Anglais mais le restaurant Falafel fait volontiers traducteur.

Bungalow avec deux lits doubles, terrasse, moustiquaires, ventilateur et salle de bain privée sans eau chaude : 25$ la nuit.

Koh Rong bungalow

Info transport : de Siem Reap à Sihanoukville

Nous avons choisi l’option bus de nuit, qui nous permet de gagner un peu de temps et dont le confort est en général correct. Il me semble (j’en suis plus très sûr) que le trajet a duré entre 12h et 14h pour 10$ par personne (prix sûr à 100%!). Un mini van vient vous chercher à votre guesthouse et vous dépose à la gare routière de Sihanoukville.