Wat Thammikaram Worawihan
Thaïlande

Prachuap Khiri Khan, encore des singes !

Ce port de pêche, large seulement de 15 kms, se trouve dans la partie la plus étroite de la Thaïlande, entre la Birmanie et le golf de Thaïlande. Nous y avons fait de nouvelles rencontres…

Ban Ao Noi

Situé à 7 kms au nord de la ville, Ban Ao Noi est un petit village de pêcheurs. A cette heure-ci de nombreux bateaux sont accostés au port et nous pouvons sentir l’odeur du poisson frais provenant du marché.

Les lieux sont vraiment paisibles et très peu fréquentés, l’endroit idéal pour le baptême en scooter de Joséphine. Quelques aller-retour sur un petit chemin de terre pour s’habituer à la conduite du deux roues. Elle n’a plus qu’une seule envie, recommencer !!

Wat Thammikaram Worawihan

De retour en ville nous nous arrêtons au pied de ce temple situé en haut d’une colline.

L’endroit est aussi réputé pour être investi par de nombreux singes, pas toujours commodes… ce qui va se confirmer…

Afin d’atteindre le sommet il nous faut d’abord gravir environ 400 marches pour pouvoir admirer la vue sur les environs.

C’est méfiant que nous entamons la montée, se sentant observés par les singes. On ne sent pas forcément les bienvenus et nous comprenons que nous sommes ici sur leur territoire. Aucun problème jusqu’à la moitié de l’ascension lorsque nous nous retrouvons nez à nez avec un singe adulte, les yeux bilouteux…

Le face à face ..

On voit bien dès le début qu’il cherche la confrontation… Il montre les dents et semble bien décidé à ne pas nous laisser passer et il n’est pas du tout intimidé (que de suspense !!). La gérante de la guesthouse nous avez conseillé de mimer une fronde pour les effrayer, on a essayé et ça n’a eu aucun effet.

singe Wat Thammikaram Worawihan

Lorsque Joséphine tenta de forcer le passage (parce que moi je suis prêt à faire demi-tour, bah oui j’ai pas mis mon caleçon porte bonheur aujourd’hui), il saisit son casque de scooter et s’en suivit une lutte acharnée pour qu’il lâche enfin prise. Enfin… après avoir reçu un coup de casque de ma part…

Nous finissons l’ascension sur nos gardes. En haut il y a une vue imprenable sur les alentours mais les singes sont toujours aussi nombreux, ce qui ne nous laisse pas très sereins. Nous rencontrons un moine qui est chargé de faire respecter l’ordre et de remettre en place les singes audacieux. Il nous explique qu’ils sont attirés par les bouteilles d’eau et les objets brillants. En effet deux singes ont tenté de sauter sur Joséphine quelques minutes avant pour subtiliser notre bouteille.

Nous ne nous attarderons pas très longtemps en haut et la descente se fera sans aucun souci. Nous n’avons pas croisé le bilouteux…

Quelques conseils avant de monter:

  1. Essayez de ne pas avoir d’objets trop brillants sur vous
  2. Laissez la bouteille d’eau dans votre sac
  3. Prévoyez un bâton pour dissuader les singes
  4. Ignorez-les et ils feront de même
  5. Si vous croisez le singe bilouteux, restez sur vos gardes !!
Vue Wat Thammikaram Worawihan

Les singes Langur

Le lendemain matin nous décidons de nous réconcilier avec les singes, les singes Langur qui sont eux réputés pour être très dociles. Pour aller les voir il faut rentrer au sein de la base militaire située au sud de la ville. Il vous faudra signer un registre à l’entrée du site et laisser votre passeport à un deuxième check-point. N’oubliez pas non plus de signer lorsque vous en ressortirez.

Nous arrivons sur place sur les coups de 10h, le moment parfait car c’est l’heure du déjeuner. Nous achetons des sachets de maïs pour 10 bahts afin de leur donner à manger. Ils arrivent directement vers nous et restent grignoter leur maïs juste à côté.

Ils ont des yeux tout ronds et des tâches blanches au dessus des yeux… ils sont à croquer !!

De nombreux bébés sont accrochés à leur maman, et ceux-ci sont entièrement jaunes contrairement à la couleur grise des singes adultes.

Les singes Langur

Ce fût un très bon moment passé en leur compagnie. De plus la base militaire est très bien entretenue et donne également accès à différentes plages. Nous serions bien restés plus longtemps mais il nous faut rejoindre la gare pour attraper le train direction Chumphon.

Nous avons donc passé une après-midi, une nuit et une matinée à Prachuap Khiri Khan. Ce fût court mais nous avons beaucoup apprécié les lieux et nous ne regrettons pas de nous y être arrêtés.

Les singes Langur

Où manger à Prachuap Khiri Khan ?

Evitez les restaurants destinés aux touristes et n’hésitez pas à tester les petits restaurants où les locaux vont se restaurer. Vous en avez le long de la digue qui proposent des poissons et fruits de mer frais à des prix raisonnables.

Où dormir à Prachuap Khiri Khan ?

Nous avons passé une nuit à Safehouse Hostel, à 15 min à pied de la gare. L’établissement est géré par une jeune femme et ses parents. Celle-ci est très serviable et vous donne tous les explications sur les endroits à visiter. Possibilité de louer des scooters pour visiter les environs. Un endroit que l’on conseille.

Nous avons payé 450 bahts pour une chambre double avec air conditionné et salle de bain commune.

Plage base militaire Prachuap Khiri Khan

Info transport : De Hua Hin à Prachuap Khiri Khan.

Nous avons pris le train, moyen de transport le moins cher de la gare de Hua Hin jusque Prachuap Khiri Khan. Compter 19 bahts par personne et environ 2h de train.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *