Street art à Phnom Penh
Cambodge

Phnom Penh, capitale du Cambodge !!

La capitale Cambodgienne est notre première étape dans le pays et nous ne savons pas du tout à quoi nous attendre. Nous y rejoignons Pierre (un cousin) avec qui nous allons partager un bout de notre parcours et tout ce qu’on peut dire c’est que nous avons hâte de le retrouver!

Phnom Penh tuk tuk

Nous arrivons tard dans la ville (vers 22h), alors nous posons nos bagages dans la première guesthouse (on fera pas les difficiles pour une nuit), prenons un bon repas et direction les bras de Morphée.

Notre premier constat est que les cambodgiens sont très souriants et accueillants, ce qui contraste avec les Laotiens qui nous ont semblé plutôt froids et distants en général. Ça fait du bien !! Le lendemain Pierre n’arrive qu’au soir, ce qui nous laisse la journée pour trouver un logement un peu plus décent et planifier notre séjour.

Le musée national du Cambodge

Le lendemain après un bon petit-déjeuner healthy à « l’Artillery » direction le musée national. La plus grande collection de sculptures khmères y est exposée, mais le plus impressionnant est l’architecture du bâtiment et sa couleur rouge argile. En son centre vous pourrez admirer son magnifique jardin dont la végétation contraste joliment avec le rouge du bâtiment.

Tarif: 10 $ par personne.

Musée national Phnom Penh

Le Palais Royal

Situé juste à côté du musée national, seule une partie du palais est accessible par les visiteurs car il est le lieu de résidence du Roi. Le site est plutôt vaste et il est constitué de différents bâtiments dont la salle du trône et un temple qui contient une statue du Bouddha d’émeraude. Si on le compare au Palais Royal de Bangkok celui-ci est tout de même moins impressionnant et haut en couleur.

Attention, ici les consignes sont strictement respectées : genoux et épaules couvertes. L’écharpe n’est pas suffisante pour vous couvrir les épaules, en cause les touristes asiatiques qui finissent par la retirer une fois à l’intérieur (dixit un employé). Ça nous coûtera l’achat d’un T-shirt à l’entrée pour 3$.

Tarif: 10$ par personne.

Au soir nous irons prendre un bon repas au « Same same », situé dans la rue de notre guesthouse qui deviendra notre QG pour ces quelques jours à Phnom Penh. La soirée se terminera par un verre à « l’Eclipse Sky Bar », un bar situé sur le toit d’un immeuble, au 24 eme étage.

Vue à 360 degrés sur la ville, juste magnifique!

Nous y avons passé un très bon moment, le lieu vaut le détour !! Il y a de nombreux bars de ce type installés sur les toits des immeubles, vous avez le choix.

Le musée du génocide Tuol Sleng

Cet ancien établissement scolaire fût transformé en centre de détention par les khmers rouges en 1975 pour devenir le S-21. Il est maintenant devenu un musée qui raconte les atrocités qui s’y sont déroulées.

Mais qui étaient les khmers rouges ?

Ils faisaient partie d’un régime totalitaire communiste dirigé par Pol Pot. Il fut à la tête du pays entre 1975 et 1979, plus exactement pendant 3 ans, 8 mois et 20 jours.

Les khmers rouges furent responsables de la misère, des souffrances ou de la mort de millions de Cambodgiens.

Pol Pot s’initia à la pensée communiste à… Paris, qu’il transforma par la suite en un extrémisme maoïste. La prison de haute sécurité 21 Cet endroit devint le plus grand centre de détention et de torture du pays. À l’aide d’un audio-guide vous êtes témoin du lourd passé que renferment ces murs : chambres de tortures où les lits en acier sur lesquels étaient attachés les prisonniers figurent encore au beau milieu de la pièce, les cachots où les prisonniers étaient attachés et entassés, machines et outils de torture…

musée du génocide Tuol Sleng

Lieu d’atrocité…

Les personnes y étaient emprisonnées pour des raisons qui leur étaient souvent inconnues et étaient torturées jusqu’à ce qu’elles avouent par écrit des crimes dont elles ignoraient l’existence, par exemple un lien avec le FBI…

Au fil de la visite, on découvre des centaines de photos de personnes qui y ont perdus la vie, photographiées à leur arrivée… Les clichés étaient méticuleusement rangés dans les dossiers aux côtés de leurs présumés aveux. De nombreux dossiers furent brûlés avant l’arrivée de l’armée Vietnamienne, qui libéra le pays des khmers rouges le 7 janvier 1979.

Malheureusement cela empêcha des milliers de personnes de retrouver la trace de leurs proches disparus. Lors de la libération, seul 7 survivants ont été retrouvés au S-21, épargnés grâce à leur talent de photographe ou de mécanicien par exemple. Vous pouvez d’ailleurs rencontrer un des survivants à la fin de la visite qui tient un stand où il vend un livre sur les horreurs dont il a été victime. On apprend même que les khmers rouges finissaient par s’entre-tuer et certains bourreaux furent tués et assassinés au S-21 par leurs successeurs.

Actuellement, des procès sont toujours en cours afin de rendre justice aux milliers de victimes et de punir les quelques responsables toujours en vie. Pour ne pas vous mentir, cette visite fût une épreuve tant les choses que nous y apprenons sont bouleversantes et glaçantes mais c’est pour nous un incontournable du pays.

Le musée nous permet de prendre conscience des horreurs que le pays a traversé.

Les Cambodgiens s’efforcent de ne pas oublier leur passé en le racontant aux générations suivantes, un devoir de mémoire nécessaire pour se reconstruire.

Entrée : 8$ par personne avec l’audio-guide que je vous conseille de prendre si vous voulez bien comprendre l’histoire et par ailleurs il est vraiment bien réalisé. Comptez environ 3h de visite.

Piscine au River Home Hotel

Après cette visite nous sommes tous les 3 un peu secoués et nous ne nous sentons pas l’âme de faire quelque chose de trop éprouvant… Direction une piscine située sur le toit d’un hôtel qui donne vue sur les alentours. Nous y passerons le reste de l’après-midi.

Piscine au River Home Hotel

Le Street art

De nombreuses œuvres artistiques sont visibles sur les mûrs de la ville, en voici quelques exemples.

Street art à Phnom Penh

Nous avons passé au total 4 jours dans la capitale du Cambodge qui sera notre première escale dans le pays. Nous gardons une image très positive de la ville: moderne, animée et accueillante.

Une ville que l’on sent marquée par une emprunte occidentale avec des établissements qui proposent des services de qualité, en particulier la gastronomie.

Nous avons été également très surpris par l’attitude des Cambodgiens qui sont chaleureux, ouverts et qui ont un sens de l’humour très développé.

Maintenant que l’on a récupéré le cousin, direction Siem Reap et les temples d’Angkor !!

Où dormir à Phnom Penh ?

Chez TT guesthouse ! Situé à proximité du Wat Botum Park, dans une rue calme qui regroupes différentes guesthouses et restaurants. Très bon rapport qualité-prix, chambres propres et staff très serviable. Pour une chambre triple avec climatisation, sans salle de bain ni fenêtre, compter 12$ la nuit. Possibilité de manger sur place et de réserver des billets de bus.

Où manger et boire un verre ?

Nous avons été agréablement surpris par la qualité de la gastronomie à Phnom Penh, de loin la meilleure que l’on est mangé en comparaison avec les autres grandes villes de Thaïlande et du Laos. L’Artillery Petit établissement situé au fond d’une ruelle. Les petits déjeuners sont justes une tuerie !! Et ils proposent des plats très bons pour la santé !!

Restaurent l'artillery Phnom Penh
Le petit-déj Muesli-fruits et yaourt, un régal !

The shop: une très bonne adresse également, où vous pouvez savourer de très bonnes salades et ne pas oublier les pâtisseries et le pain fait maison !!

Same Same: un modeste restaurant qui sert de la nourriture tant locale qu’occidentale. Située dans la même rue que notre guesthouse, elle aura été notre repère pour ces quelques jours. Happy hour jusque 21h !!

les cousin au Cambodge
Le cousin et la cousine 

L’éclipse Sky Bar: de nombreux établissements proposent des bars situés sur le toit de hauts buildings, appelés des « sky bar ». Nous avons passé un agréable moment à l’éclipse, qui est je pense un des plus grands immeubles de la ville et qui vous offre une vue magnifique au 24 eme étage de la Phnom Penh tour.

Spider restaurant: petit établissement situé à côté du musée du génocide. Parfait endroit pour se remettre un peu de ses émotions…

Info transport : Nous avons pris le bus à partir des 4000 îles. Voir article « Passer la frontière Laos/Cambodge »

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *