Paï
Thaïlande

Paï, ville repère des néo-hippies

Paï n’était initialement pas prévu dans notre parcours mais nous avions entendu dire que cette petite ville était l’endroit où aller pour prendre un peu de bon temps… Nous voulions vérifier par nous-mêmes …

Paï n’était encore il y a quelques années qu’un petit village paisible au milieu des montagnes. Cette époque est bel et bien révolue car on y croise désormais énormément de touristes venus du monde entier, plutôt du style « babacool » et hippie.

Néanmoins l’ambiance qui y règne vous emmène dans un état de relaxation proche de l’insouciance et du laisser aller.

Nous avons sympathisé dans le minivan avec un jeune couple franco-belge (Léa et Nathan) et décidons de faire un bout de chemin ensemble. On s’adonne donc à notre activité préférée, scooter et visite des environs. À peine sortie de la ville et vous vous retrouvez déjà en pleine campagne avec très peu de circulation, un régal !!

Le land split

Premier arrêt le Land split situé à quelques minutes de la ville. On y voit deux failles naturelles dans lesquelles on peut descendre et prendre quelques clichés. Le propriétaire des lieux propose une dégustation de ses propres produits: chips de banane et surtout son jus de roselle (fleur d’hibiscus) assez sucré. Il fait également de la confiture: un délice! Une boîte à dons est disposée sur le comptoir, libre à vous d’y mettre un petit quelque chose en guise de remerciements pour la visite et la dégustation. Nous avons trouvé le concept génial!

La Pam Bok Waterfall

Non loin de là se situe une petite cascade. Rien d’exceptionnel car le pied de la cascade n’est pas accessible mais ça coûte rien de s’arrêter quelques minutes…

Le bamboo bridge

On prend ensuite la direction du bamboo bridge à quelques kilomètres de là tout en continuant de profiter du paysage qui s’offre à nous. Par chance nous ne sommes que très peu de touristes sur place. Nous arpentons ce pont en bamboo qui semble ne pas finir, surplombant les rizières sèches.

À quelques mètres de nous on peut observer les buffles qui broutent ou se rafraîchissent tranquillement dans les marécages. Nous arrivons au bout du chemin jusqu’au temple qui est… fermé… Apparemment il n’ouvre que pendant les vacances boudhistes… Dommage les dates ne figurent pas sur mon calendrier !!

Peu importe les lieux sont très agréables et on décide même de s’arrêter un peu plus longtemps pour s’y restaurer. Cette visite a été très dépaysante mais elle doit l’être davantage lorsque les rizières sont toutes vertes à la fin de la saison des pluies (en octobre), ce qui doit donner de magnifiques photos !!

bamboo bridge

Les sources d’eau chaude Sai Ngam (Sai Ngam Hot Springs)

Ces sources d’eau chaude sont localisées au nord de la ville. Dites « secrètes » ne vous attendez évidemment pas être les seuls à avoir trouvé leur localisation. Mais même si il y a d’autres touristes, cela ne vous empêche pas de profiter des lieux et d’avoir votre espace à vous seul.

Surtout ne pas manquer ce magnifique moment !!

La route pour y aller est juste magnifique, vous traversez un parc avec de sacrées côtes !! Prenez votre élan avec votre scooter pour ne pas vous arrêter en pleine montée comme nous!! Nous sommes restés une petite heure dans l’eau et petite info pratique, il y a des cabines pour se changer.

Pour rentrer dans le parc il faudra payer 20 bahts par personne + 20 bahts pour le scooter. Et une nouvelle fois payer 20 bahts par personne pour rentrer dans les sources, soit au total 60 bahts.

Sai Ngam Hot Springs

Le bouddha blanc

Juste à l’extérieur de la ville (5 min en scooter) se trouve un grand bouddha blanc en haut d’une colline. Il faudra monter une bonne centaine de marches pour y accéder et mériter une vue imprenable sur la ville. La vue doit également valoir le coup en fin de journée pour y admirer le coucher du soleil. Tenue correcte exigée.

Buddha_Blanc Paï

Paï Canyon

À 15 min de la ville se trouve un canyon, difficile à croire mais bien réel. Les touristes se promènent sur ces chemins très étroits et proches du vide, pour ceux qui ont le vertige ne vous aventurez pas trop loin et d’autres chemins sur la droite sont beaucoup moins flippants. Il est facile de trouver un petit coin tranquille pour admirer la vue et regarder le soleil se coucher. Entrée gratuite.

Paï Canyon

Memorial Bridge

À l’image du pont de la rivière Kwaï à Kanchanaburi, ce pont fût construit pendant la deuxième guerre mondiale par les Japonais afin de relier Chiang Maï à Mae Hong Son. Ce pont en bois fabriqué par des prisonniers était utilisé afin de permettre aux troupes et aux véhicules de transiter. L’armée Japonaise le fit brûler en 1944 mais il fût reconstruit par les habitants après la fin de la guerre.

Memorial_bridge Paï

Les cours de cuisine de Tom

Nous avions prévu depuis un moment de prendre un cours de cuisine en Thaïlande mais nous ne savions pas trop où. Au début partis pour en faire un à Chiang Mai, nous avons finalement préféré opter pour un endroit où les cours seraient plus privés. En cherchant sur internet, nous avons trouvé les cours de Tom chez « BeBe Wok’n’Roll » à Paï. Rien que le nom était prometteur d’une bonne journée parce que pour le coup ce n’est pas un cours de 3h mais un cours de…. En fait j’y ai passé la journée entière (de 8h à 22h)! A l’origine nous devions faire le cours tous les deux mais Sam étant malade j’y suis allée seule.

La journée commence à 8h… Enfin plutôt 8h30 le temps que tout le monde arrive! Tom, notre Chef, nous briefe sur le programme autour d’un thé, café et de succulentes bananes. Chacun choisit alors les recettes qu’il souhaite réaliser au cours de la journée. Il y en aura quatre. Les deux premiers choix concernent un curry: il faut décider de la recette pour savoir si on réalisera une pâte de curry rouge, jaune ou verte.

Ensuite Tom nous propose de choisir une soupe et un plat au wok. Avant de nouer nos tabliers, il nous faut nos ingrédients donc direction le marché local. Sur place nous prenons un petit-déjeuner thaï. Tom me conseille une soupe avec du riz gluant, un œuf mollet, des boulettes de porc et des épices pour mon estomac encore un peu retourné par un smoothie pas frais Une fois le ventre plein, Tom passe d’échoppes en échoppes pour nous présenter les produits que nous allons cuisiner mais aussi la façon dont les choisir, ce qui est d’après elle crucial! Nous suivons donc ses explications et les mettons en application pour faire nos petites emplettes!

Retour chez Tom, les cours se déroulent dans une cuisine extérieure digne de Top Chef où chacun a son poste de travail, son matériel, ses produits! Déjà rien que ça, ça donne envie de passer à l’action!

Première étape: la pâte de curry. Il faut tout émincer le plus finement possible et tout broyer à l’aide d’un pilon. Un peu d’huile de coude et c’est prêt! Grâce à la réalisation de cette pâte nous allons faire notre recette: j’ai choisi un Chu Chi, un curry de poisson.  Notre Chef nous explique aussi comment adapter la quantité de piment et lesquels choisir pour un plat plus ou moins épicé!

Une fois que nous avons tous fini, tout le monde s’assoit à table et goûte ce que chacun a préparé: un moment très convivial!

Après une pause de 2 heures nous revoilà en cuisine prêts à concocter d’autres plats! Nous préparons les premières étapes de la soupe, laissons poser le temps de couper nos ingrédients pour notre plat et de les passer au wok avant de finir notre soupe.

La cuisine est une question de timing et la cuisine thaï particulièrement car tout va très vite!

Les ingrédients sont tout juste saisis pour que la viande reste tendre et les légumes croquants! Quelle plaisir de constater sur la table du dîner tous ces plats colorés qui sentent merveilleusement bons! Et en plus c’est nous qui les avons fait!!! J’avoue avoir été très fière de moi mais il n’y a rien de très compliqué…

Bref une superbe journée! Je ne regrette absolument pas d’avoir attendu pour prendre ce cours. Tom est une femme dynamique, franche, attachante, drôle et passionnée avec un grand cœur.

Pour la petite histoire, nous devions faire notre cours deux jours avant mais nous sommes tombés malades. Le jour J nous avons donc appelé pour prévenir que nous ne pourrions assister au cours. Tom nous a immédiatement mis à l’aise en nous disant que nous pouvions reporter à un jour où nous nous sentirons mieux. Elle nous a même fait parvenir des médicaments qu’elle avait été achetée à la pharmacie spécialement pour nous (Merci encore à Nathan, notre coursier).

Tout ça pour dire que c’était super et pas cher du tout comparé au prix qu’on avait vu ailleurs. Nous avons payé 1300 baths pour la journée tout compris!

Si vous passez par là, allez-y. En plus, je vous garantie que vous rigolerez bien!

Le marché nocturne

Tous les soirs un marché s’installe dans la rue principale à partir de 17h30 vers 22h. Nourriture très diversifiée et peu chère ainsi que du textile de bonne qualité.

Pour conclure

Paï vaut vraiment la peine d’être visitée rien que pour assister au cours de cuisine de Tom, ce moment restera un événement marquant de notre séjour en Thaïlande.

Que ce soit pour sa personnalité ou la qualité de cette prestation. De plus, la zen attitude qui règne en ville ralentit le temps et nous donne envie de profiter pleinement du séjour. La ballade en scooter dans les environs est également un incontournable. Après 5 nuits passées à Paï nous reprenons la route direction Chiang Rai !!

Où dormir à Paï ?

Nous avons passé 5 nuits à la Rainbow House. Situé pas trop loin de la ville, l’endroit est vraiment joli avec ses bungalows et son petit jardin bien entretenu. Le lieu est géré par un couple fort sympathique qui fera le nécessaire pour vous satisfaire.

Nous avons payé 320 bahts la nuit pour un bungalow avec lit double, moustiquaire et salle de bain partagée. Attention les températures chutent énormément à Paï en fin de journée et la nuit, donc couvrez vous bien et n’hésitez pas à demander une deuxième couverture pour la nuit. Petit bémol pour la qualité de la literie car nous avions un matelas en relief (aïe les ressorts). Possibilité de louer des bungalows en dur avec salle de bain privée.

Où manger à Paï ?

Le Boom burger si vous voulez une nouvelle fois changer de la nourriture Thaï. Des burgers très bons et une terrasse agréable à l’arrière. Pour les gens qui veulent faire la fête, Paï est fait pour vous !! Vous y trouverez de nombreux bars animés le soir.

Info transport:

Nous avons pris un minivan climatisé à partir de la gare des Arcades à Chiang Maï. Compter 3h de route pour 150 bahts par personne. Des bus publics non climatisés font aussi la route à des prix beaucoup plus attractifs. Attention pour ceux qui sont malades dans les transports, prévoyez le nécessaire car la route n’est qu’une succession de virages et les chauffeurs semblent plutôt pressés d’arriver…

Je déconseille fortement de faire la trajet de nuit, les chauffeurs prennent davantage de risques (j’éteins les lumières dans les virages pour s’assurer que personne arrive en face et je klaxonne pour prévenir les autres que je double dans les virages …).