tuk tuk à Luang Prabang
Laos

Luang Prabang, comme un petit air de France

Très prisée par les touristes, la ville de Luang Prabang semble marquée par ses années passées sous le protectorat français : l’architecture, la langue et la baguette !!

Le Mont Phousi & Vat Chomsi

Bon il faut grimper! C’est raide mais ça ne dure pas trop longtemps alors l’effort est intense mais encore un fois ca vaut le coup!

Prenez en face de l’entrée du Palais royal, montez la première partie des marches, petite pause où vous payerez un droit d’entrée de 20 000 kips par personne (parfait pour reprendre son souffle) et reprenez l’ascension. En haut, au niveau de la stupa, la vue surplombe la ville et le Mékong. Vous pourrez continuer la visite sur la gauche et profitez d’un autre escalier qui fera descendre par un autre chemin. Sur la route, une mini grotte, des statues de Bouddha et une Buddha foot print dans un recoin. Vous tomberez sur un temple en contre bas et arriverez en face de Dexter (café dont on parle plus bas).

Théâtre du Palais Royal

Nous sommes tombés par hasard sur une affiche de spectacle de danse lao. C’est au Palais royal alors on se dit que ça va envoyer et que ca peut changer de ce qu’on a l’habitude de voir! Bon…. on s’en souviendra un moment! Parfois soporifique, parfois improbable, nous n’avons pas trop accroché, comme le gars derrière nous qui a dormi quasiment tout le spectacle…

Heureusement ce n’était pas trop long, enfin une heure c’était assez!

Théâtre du Palais Royal Luang Prabang

Le Night Market

Que serait une ville d’Asie du Sud-est sans son night market? Eh bien ce serait comparable à un plateau de fromages sans camembert!! Vous l’aurez compris c’est incontournable au point qu’il a souvent lieu dans la rue principale. Celui de Luang Prabang ne déroge pas à la règle! Vous y trouverez surtout des souvenirs et beaucoup d’articles artisanaux.

Tak Bat, la cérémonie d’offrandes aux moines

Tous les matins, les moines bouddhistes arpentent les rues après la prière de l’aube en quête de nourriture, celle que les citoyens leur offriront. Cette coutume tend à se perdre et particulièrement dans les grandes villes où le nombre de moines à nourrir est nettement supérieur à la quantité d’offrandes disponible. Tak Bat est donc une cérémonie spirituelle qui est devenue au fil des années une attraction touristique rassemblant des centaines de personnes chaque matin avant le lever du soleil.

On y va ou on y va pas? On s’est posé la question…

Pas parce qu’il fallait se lever à l’aube, non! Plutôt parce qu’on s’est demandé si c’était correct ou non de participer à cette réunion de voyageurs paparazzis en mal de clichés de vacances hors du commun.
Puis, nous nous sommes décidés à y assister puisque de nombreux blogs et guides le conseillaient. Nous y sommes donc allés et nous sommes assis en retrait sur un trottoir en gardant le silence. Tout s’est passé très vite, en l’espace d’une vingtaine de minutes une bonne centaine de monk avaient recueilli en queue leu leu du riz dans leurs aumônières.

Tak Bat, la cérémonie d'offrandes aux moines

Évidemment, cela génère du business sur place, des stands improvisés proposent une place assise et un panier d’offrandes aux touristes qui souhaitent faire des dons. Même si nous savions que nous ne serions pas seuls, nous avons tout de même été effarés de voir des mini vans bondés de touristes débarqués les uns derrière les autres pour finalement peupler la rue comme lors d’un soir animé.

Les temples ou « Vat »

Il y a, comme partout dans le pays, de nombreux temples à visiter et particulièrement à Luang Prabang qui est le Siège du pouvoir religieux bouddhiste du Laos. Si vous n’êtes pas en overdose comme nous le sommes après un mois passé à les arpenter en Thaïlande, alors profitez en! Pour notre part, nous avons préféré consacrer ce temps là à découvrir d’autres choses comme par exemple les cascades Kuang Si….

temple Luang Prabang

Dans les environs de Luang Prabang:
Les cascades Kuang Si

Sur les conseils d’autres voyageurs nous y sommes allés très tôt pour éviter la foule et, même si le réveil fut difficile, nous ne l’avons pas regretter! Le matin même nous trouvons un tuk-tuk qui nous propose l’aller/retour aux cascades situées à 30 kms pour 200 000 kips, 1/3 de notre budget de la journée mais c’est le seul moyen de s’y rendre en échappant à la masse de touristes…
Apres 50 minutes de trajet, nous arrivons sur un site quasi-désert et profitons de la visite dans le calme.

La découverte des cascades nous ébahi.

L’eau est si bleue, un turquoise paradisiaque en réalité dû à une forte concentration de calcium. Seul hic, il faut encore trop frais pour se baigner à cette heure-ci mais la tranquillité de la visite vaut le coup. A notre départ, un peu moins de trois heures plus tard, les cars et bus affluent…

Les cascades Kuang Si

Un sentier est accessible sur la gauche qui vous permet d’atteindre le sommet de la cascade. Attention ça grimpe et le chemin peut être glissant par endroits.

Notez à l’entrée du site, la possibilité de voir des ours noirs d’Asie aujourd’hui dorlotés après avoir été recueillis. Nous avons appris sur place qu’un trafic de bile existait et qu’il était un réel fléau et une menace pour l’espèce. Le fluide en question est très prisé par les chinois qui l’utilisent pour ses soi-disant vertus thérapeutiques et aphrodisiaques.
Le parc contribue donc à anéantir le phénomène mais malheureusement des ours sont toujours torturés à travers l’Asie.

Les cascades Kuang Si

La grotte Pak Ou

Nichée dans une montagne, cette grotte renferme des centaines de statues de Bouddha déposées au fil des années par des disciples. Cette sortie est présentée comme un incontournable des alentours de Luang Prabang mais sur les conseils d’autres voyageurs nous ne l’avons pas visitée. A priori on ne peut pas vraiment explorer la grotte, raison pour laquelle nos collègues avaient été déçus. Pour les prix et infos, vous trouverez tout ce qu’il faut en ville.

La grotte Pak Ou
La grotte Pak Ou

Pour conclure

Nous aurons passé en tout 4 jours et 3 nuits à Luang Prabang. À notre arrivée, nous avons ressenti le besoin de nous poser un peu après le voyage de Chiang Rai à Chiang Khong où nous avons passé la frontière puis enchaîner avec la croisière. Ces quelques jours la n’ont pas été de tout repos contrairement à ce qu’on aurait penser.

Nos premières « vraies » découvertes au Laos ont donc eu lieu à Luang Prabang. Nous nous y sommes sentis très dépaysés par rapport à la Thaïlande avec un goût de France assez présent. Des drapeaux tricolores et des inscriptions dans la langue de Molière ont souvent croisés notre route, rappelant que le Laos a été sous préfectorat français. Nous avons hâte d’en voir et en apprendre plus sur ce pays…. Direction Vang Vieng!

Où dormir à Luang Prabang?

Nous avons passé trois nuits à la Phanh Tha Sone Guesthouse. Nous avons négocié la chambre double avec salle de bain privée à 100 000 kips la nuit. Placée dans un cul de sac, les alentours sont relativement calmes (mais il faut quand même et comme partout en Thaïlande et au Laos une paire de boules quiès pour s’assurer une bonne nuit). Nous recommandons cette guesthouse qui est très propre. Sa localisation entre le Mékong et le Night Market (perpendiculaire à la rue Inthasom) est idéale pour se rendre dans l’avenue principale Sisavangvong en quelques minutes et profiter de ce quartier particulièrement animé en soirée.

Où manger?

Petit-déjeuner et déjeuner chez Indigo Café. Situé au bord de la rue du night market, cet endroit propose des viennoiseries, patisseries, boissons et plats de très bonne qualité. Les lieux sont très agréables et invitent à se poser. Le budget est un peu plus élevé mais d’une manière générale manger à Luang Prabang n’est pas donné !Mention spéciale pour le burger « vegs ».

Petit-déjeuner chez Dexter: dans la même rue mais bien après le Palais royal sur le trottoir de gauche, sa terrasse vous appelle! Ambiance black and white où vous sera notamment proposer des cafés du monde entier. Notre petit-déjeuner nous a comblé ! A préciser, l’endroit est extrêmement propre!

Dexter Luang Prabang
Dexter

Où boire un verre?

Utopia: vous ne pourrez sans doute pas tomber dessus par hasard. Pour le trouver, il faut le chercher! Situé tout au fond d’un cul de sac il vous faudra quelques minutes de marche dans une ruelle pour finalement tomber dessus. L’endroit est vintage et super cosy. L’ambiance est relax, on y vient pour profiter de la vue sur le Mékong depuis une terrasse sur pilotis. Vous pouvez y siroter une boisson allongé sur un futon les doigts de pied en éventail et même casser la croûte. Des cours de yoga sont également proposés le matin. Parfait pour ceux qui veulent se la jouer un peu baba cool, peace & love !

Info transport:

Plusieurs moyens existent pour se rendre à Luang Prabang: l’avion, le bus ou le bateau. Nous avons choisi comme beaucoup de voyageurs de profiter de cette occasion pour faire une croisière de deux jours au fil du Mékong. Pour plus d’infos voir anecdote « Croisière sur le Mékong, de Houai Xaï à Luang Prabang « .

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *