les 400 îles
Laos

Les 4000 îles, Don Khone

Les 4000 îles est apparemment le lieu idéal pour se reposer un peu, se la couler douce et profiter. Après 4 jours sur le plateau des Bolavens c’est exactement ce qu’il nous faut !!

Par faute de temps, nous décidons de zapper le Vat Phou (vers Champassak) et aussi car nous allons très bientôt aux temples d’Angkor qui est je pense un peu la même chose en beaucoup plus majestueux !!

Mais si vous avez le temps arrêtez y vous, le site est enregistré au patrimoine mondial de l’Unesco et vaut le coup !!

Aux 4000 îles vous avez le choix entre 3 îles : Don Khong, Don Det et Don Khone. Don Khong étant la plus grande, Don Det la plus petite mais la plus animée et Don Khone la plus calme.

Etant plutôt en recherche de tranquillité nous optons pour Don Khone !!

Nous arrivons vers 12h30 sur l’île de Don Khone et après avoir trouvé une guesthouse, programme… hamac et sieste !! Après 4 jours sur la boucle des Bolavens un peu de repos s’impose !!

Les chutes de Somphamit

Le lendemain direction les chutes de Somphamit situées à 15 min en vélo (10 000 kips la journée). Il y a un joli point de vue sur les chutes d’eau côté restaurant qui, par ailleurs n’est pas exceptionnel.

De l’autre côté du parc nous accédons à une plage surplombée par des bungalows où différents hamacs sont à disposition. N’en dites pas plus !!

Les hamacs nous appellent et nous y passerons une bonne partie de l’après-midi, il faut dire que les températures sont très élevées depuis quelques jours (35 à 37 degrés) donc difficile de s’agiter.

chutes de Somphamit

Don Det

Le lendemain nous louons une nouvelle fois des vélos pour la journée, c’est d’après moi le meilleur moyen de se déplacer sur les îles. Nous souhaitons aller visiter l’île voisine Don Det et pour cela il nous suffit juste de traverser un pont qui fait la liaison entre Don Det et Don Khone.

Ce côté de l’île semble très paisible et un peu mieux entretenu que Don Khone.

On décide de s’arrêter dans un charmant restaurant au bord du Mékong pour un bon petit repas et un bon breuvage bien frais, le Mama Leuah (au total nous y passerons deux après-midi). Les petits bungalows qui leur appartiennent sont trop mignons, fleuris avec une petite terrasse au bord de l’eau et deux hamacs… le rêve…


Si on devait y retourner on irait là !! Les prix sont un peu plus élevés: 90 000 kips ou 100 000 kips avec salle de bain privée. Ils n’ont que quelques bungalows alors mieux vaut réserver à l’avance !!

Don Det

Les dauphins de l’Irrawaddy

Après avoir bien profité de l’endroit on repart sur Don Khone pour aller voir les dauphins du mékong.

On les appelle les dauphins de l’Irrawaddy dont l’apparence est similaire au beluga avec une tête arrondie.

Aujourd’hui protégée, cette espèce est en voie de disparition car elle a été longtemps chassée pour son huile et leur habitat naturel a été en partie détruit pour développer l’élevage de crevettes.

Nous embarquons dans une petite pirogue en compagnie de notre chauffeur, un laotien d’un certain âge très souriant. Il a d’ailleurs volontiers posé pour une photo avec nous. La balade est vraiment chouette, vous vous sentez au milieu de nul part en naviguant à côté d’arbres au 3/4 engloutis et apercevant le Cambodge sur l’autre rive.

dauphins de l’Irrawaddy

Nous arrivons sur les lieux où les dauphins devraient arriver, d’autres pirogues stationnent comme nous en attendant patiemment leur arrivée. Nous les apercevons à une vingtaine de mètres remontant de temps en temps à la surface pour reprendre leur souffle.

Leur tête arrondie se dessine et on entend le bruit de leur respiration. Nous ne les verrons pas de plus près et après 30 min d’observation nous reprenons la route vers l’embarcadère. La nuit tombe tout doucement et on observe avec pour seul bruit celui du moteur le coucher du soleil. Un très bon moment !!

Pour y accéder dirigez vous jusqu’à la plage Bo Hu, nous avons payé 90 000 kips pour une pirogue privatisée. Le tout dure environ une heure.

dauphins de l’Irrawaddy

Les chutes de Phapheng

Le lendemain matin nous prenons la direction des Phapheng waterfalls. On a déjà vu un bon nombre de cascades mais on s’en lasse pas et on est plus à une cascade à dire !!

Un jardin mène au site et quelques restaurants sont installés et donnent vue sur les chutes. Si vous avez un peu de temps profitez de la vue avec un bon repas, nous concernant nous n’avons qu’une heure alors on ne traîne pas trop…

Ces chutes sont les plus larges d’Asie du Sud-Est et constituent un ensemble de rapides sur 13 kms. Le débit est impressionnant!!

L’entrée sur le site : 55 000 kips par personne.

chutes de Phapheng

Comment y aller ?

Deux solutions s’offrent à vous: tout faire en bateau ou pour quelques économies prendre le bateau jusque Nakasang et ensuite prendre un tuk-tuk jusqu’à la cascade. Le bateau est à 20 000 kips chacun (bien garder son ticket car si vous faites le retour sur la même journée vous paierez 20 000 kips au lieu de 30 000 kips). Ensuite vous pouvez trouver un tuk-tuk pour 60 000 kips l’aller/retour qui vous attendra une heure sur place.

Pour conclure

Nous avons passé au total 4 nuits à Don Khone. Et comme pas mal de personnes, je pense, on en a plutôt profité pour se reposer et se laisser aller au doux rythme du Mékong. Les lieux sont très calmes une fois la nuit tombée. Seule la rive opposée de Don Det est connue pour être animée et attirer les jeunes en quête de fêtes.

C’était pour nous le stop idéal avant de repartir pour de nouvelles aventures au Cambodge !!

Où dormir à Don Khone ?

De nombreuses guesthouses sont installées le long de la rive dont la majorité ne sont pas sur les sites de réservation comme Booking.com ou Agoda.

Nous sommes arrivés un samedi, pendant le nouvel an chinois, le “centre” était donc animé avec du karaoké à fond. On avons donc essayé de nous éloigner un peu et avons trouvé une guesthouse située à côté du temple, la Phon vilay guesthouse.

De petits bungalows le long du mékong avec hamacs, lit double, ventilateur et salle de bain sans eau chaude (mais encore une fois, il fait tellement chaud…). Ce n’est pas le grand luxe mais ça nous convient car les prix sont très convenables: 60 000 kips la nuit (environ 6€). On y passera finalement toutes nos nuits.

Phon vilay guesthouse
Vue du bungalow sur le Mékong

Le lieu est tenu par une famille et vous vivez un peu à leur rythme: réveillés par le coq et le bruit des bateaux, les enfants qui se préparent pour aller à l’école et le soir vous pouvez voir toute la famille se laver à tour de rôle dans le Mékong. Séance qui se transforme en partie de plaisir pour les plus jeunes.

Évidemment nous ne prenons pas de photos pour ne pas s’introduire dans leur intimité. Et perso je trouverais ça bizarre aussi qu’on me prenne en photo lors de ma douche…

Chez Mama Leuah à Don Det (voir plus haut).
Joséphine vous conseille le cordon bleu maison !!

Mama Leuah

Où manger à Don Khone ?

Chez Fred et Léa

Ce restaurant est tenu par français. On vous conseille le poulet à la mangue, une tuerie. Il propose une formule entrée/plat/dessert pour 80 000 kips. Les desserts sont fait maison et il fait également ses confitures. Allez-y assez tôt si vous voulez avoir une table car le restaurant attire pas mal de touristes (beaucoup de francophones).

The Gardens

Le restaurant est situé un peu plus haut que chez Fred et Léa. Ils proposent une cuisine Laotienne et Thaïlandaise. On vous conseille le Massa man (genre de curry) et le Pad Thaï (meilleur que certains qu’on a goûté en Thaïlande, et on en a goûté!!). Le service peut être un peu long mais c’est les vacances alors rien ne presse…

Seng Aloun Villa 2

Cet établissement est situé juste à côté de l’embarcadère sur Don Khone. Le matin ils proposent un buffet pour le petit-déjeuner pour 40 000 kips : crêpes, yaourt, fruits, baguette, jus de fruit et boissons chaudes.

Ils vendent également les billets de bateau pour Nakasang et d’autres destinations mais aussi pour des activités comme le kayak. Je vous conseille de passer par eux, la demoiselle est sérieuse et parle bien anglais.

Info transport :

Nous sommes partis de Paksé pour rejoindre les 4000 îles situées au sud du Laos. Pour simplifier les choses nous réservons notre billet directement via la guesthouse. Un van passe nous chercher à 8h directement à notre location et nous voilà partis pour 3h30 de route.

Premier arrêt pour ceux qui s’arrêtent à Don Khong et un second arrêt pour ceux qui se dirigent vers Don Det et Don Khone. Le van nous arrête au terminus de bus de la ville de Nakasang où il vous suffit de marcher 1km pour rejoindre l’embarcadère.

Si le prix de votre billet comprend la traversée en bateau, échangez votre ticket de bus contre celui du bateau au guichet (ne repayez pas un billet de bateau).

Le billet comprenant le transport en van + la traversée en bateau était de 65 000 kips. Des transports se font également en bus à partir de Paksé, renseignez vous dans les différentes agences en ville concernant les tarifs

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *