Parc national Kamphaeng Phet
Thaïlande

Kamphaeng Phet, un Havre de Paix

Petite ville de 25 000 habitants, Kamphaeng Phet est l’endroit idéal si vous souhaitez vous éloigner quelques temps des lieux touristiques et prendre un peu de repos….
 
 
Après 10 jours de voyages à un rythme plutôt élevé, la fatigue commence à se faire sentir. Nous décidons donc d’opter pour un endroit calme et peu fréquenté par les touristes. Kamphaeng Phet semble l’endroit idéal pour se reposer un peu et se ressourcer pour la suite du voyage.
 

Le Parc historique

 
Se fût aussi l’occasion de visiter le parc Historique, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Situé à 5 km du centre ville, l’entrée est de 150 bahts et l’accès en vélo y est autorisé.
 
On peut y visiter les ruines de plusieurs temples, ce qui ressemble fortement aux Temples d’Ayutthaya avec la foule de touristes en moins. Ici personne aux alentours, ce qui rend la promenade d’autant plus agréable, et surtout pas besoin d’attendre afin que la vue soit dégagée pour prendre une photo.
 
Vous pourrez y voir le Wat Phra Kaew, qui représente trois bouddhas dont deux debout et un couché.
 
Les statues couchées de bouddha le représente en train d’attendre la mort.
Wat Phra Kaew
Wat Phra Kaew
 
 
Bien plus au nord du parc, se situe deux autres temples à l’extérieur de l’enceinte de la vieille cité. Je vous conseille de louer des vélos pour l’ensemble de la visite, le parc étant plutôt étendu.
Wat Phra Si Ariyabot
Wat Phra Si Ariyabot
 
 
Le premier est le Wat Phra Si Ariyabot où l’on peut admirer une statue de Bouddha debout et le second le Wat Chang Rob, un temple entouré par 68 statues d’éléphant malheureusement amputés de leur trompe. Sur le chemin vous pourrez admirer les vestiges d’autres temples, dispersés dans cet immense espace boisé.
 
Wat Chang Rob
Wat Chang Rob
 

Le marché nocturne

 
Avant de partir nous vous conseillons d’aller faire un tour au marché nocturne, l’occasion de goûter aux spécialités Thaïlandaises parmi diverses échoppes ou de vous acheter du textile si vous manquer de linge.
 
 
Très peu fréquentée par les occidentaux, les habitants sont d’autant plus accueillants et souriants (comme partout mais davantage), un bol d’air frais pour reprendre la route vers Sukhothai après deux nuits sur place.
 
 
 

Où dormir à Kamphaeng Phet ?

 
Nous avons logé à Three J guesthouse, établissement tenu par Mister Charin, accueillant et qui parle anglais. Avec un jardin paisible, sa guesthouse est un véritable havre de paix . Nous avons payé 400 bahts la chambre double avec air conditionné et salle de bain privée. Location de vélos et scooters. Possibilité d’y prendre le petit-déjeuner, je vous conseille les fruits qui proviennent directement de sa propre ferme.

Info transport:

 
Prendre le bus à Phitsanulok (gare routière). Compter 3h de trajet pour 73 bahts par personne.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *