chiang Maï éléphant jungle
Thaïlande

Chiang Maï, as tu changé …

Chiang Maï était une étape importante de notre voyage que l’on attendait avec impatience… Pour la petite anecdote, Joséphine a vécu 9 mois à Chiang Maï avec ses parents (partis pour le travail) lorsqu’elle avait 12 ans. Du coup Joséphine avait hâte de son côté de revoir la ville et se remémorer des souvenirs, et de mon côté de découvrir cette ville dont elle m’en avait dit le plus grand bien.

Alors 17 ans après, Chiang Maï as tu beaucoup changé ?

A la recherche de Kaïtee !

Une de nos premières envies était donc de partir sur les traces de sa famille, les endroits où elle avait vécu et essayer de retrouver Kaïtee (une Thaïlandaise qui aidait la famille à la maison). Arrivés sur les lieux, ce fût un moment chargé en émotion, tellement de souvenirs resurgissaient du passé pour Joséphine.

Nous nous sommes donc baladés dans ce quartier résidentiel (le Palm Springs) sécurisé et très calme, en passant devant la maison dans laquelle ils avaient vécu et la piscine où Joséphine s’empressait de plonger chaque jour en rentrant de l’école. Malheureusement nous n’avons pas retrouvé Kaïtee malgré tous nos efforts et l’aide du personnel présent sur place ce jour-là. Il faut dire que beaucoup de temps s’était passé et que nous n’avions que très peu d’informations (son prénom et sa photo qui datait de 17 ans auparavant…).

Palm Springs resort and city

Muay Thaï, (ou boxe Thaï)

Après cette après-midi en mode détective privé, nous sommes allés au soir voir des matchs de Muay Thaï pour mon plus grand bonheur !! C’était pour moi un incontournable, étant un grand mordu de sport, et le Muay Thaï étant LE sport populaire en Thaïlande. Les combats commencent à 21h et terminent vers 23h30. Ils alternent les combats féminins et masculins, et l’ambiance est au rendez-vous.

Les combats sont très impressionnants mais il y a un très grand respect entre les combattants.

Différentes salles à Chiang Maï proposent des combats chaque soir. Nous sommes allés au Thapae Boxing Stadium. Compter 400 ou 500 bahts par personne selon les salles et 800 ou 900 baths en VIP. Pour un petit aperçu :

La fabrication des ombrelles

Situé à l’extérieur de la ville, la Saa Paper and Umbrella Handcraft Center est un entrepôt de fabrication d’ombrelles fait main. On apprend de A à Z comment elles sont fabriquées et les enfants peuvent même peindre leur propre ombrelle sur un stand situé à l’intérieur du magasin. La visite est agréable et instructive, nous y sommes allés en scooter et l’entrée est gratuite.

Thaï Silk Village

Également situé à la périphérie de la ville, cette fabrique de soie vous accueille et vous explique comment elle est fabriquée. Un guide vous fait la visite en anglais en détaillant chaque étape de la fabrication du ver à soie jusqu’au tissage. La visite est gratuite et se termine par un petit passage au magasin mais aucune obligation d’acheter bien évidemment ! Visite qui vaut bien le coup d’oeil !!

Wat Chedi Luang

Évidemment il y a de nombreux temples à Chiang Maï et je vais vous parler ici uniquement d’un des plus importants. Plusieurs temples sont à visiter à l’intérieur du site. On peut y voir notamment le Chedi Luang placé au milieu d’une grande cour. Ce chedi fût construit en 1391 et mesurait à l’origine 86 mètres de haut. Réduit en hauteur à cause d’un tremblement de terre en 1545, le chedi mesure aujourd’hui environ 60 mètres.

Chacun de ses côtés possède un autel avec un bouddha assis, accessible à l’époque par d’immenses escaliers aujourd’hui fermés. Il vous est également proposé de pouvoir discuter avec un moine ou novice dans cet endroit. En effet ceux-ci apprennent l’anglais et proposent d’échanger sur leur mode de vie, le moyen pour eux de pratiquer la langue.

Nous avons, grâce à cela, appris que pour devenir moine (sont novices ceux qui ont moins de 20 ans, ensuite vous êtes considérés comme moine) il leur faut l’approbation de leur famille, qu’ils peuvent à tout moment décider de ne plus être moine, n’ont ni le droit de danser ou chanter etc…

Un de nos meilleurs souvenirs en Thaïlande !

Jungle Elephant Sanctuary

Cette journée passée avec les éléphants nous avait été conseillée (merci Juba) et tenait énormément à Joséphine qui allait réaliser un de ses rêves : pouvoir s’occuper de son animal favori !! Le budget est conséquent (2400 bahts par personne) mais est pour nous justifié. On vient vous chercher à votre guesthouse et le repas est compris dans le prix. En réservant via notre guesthouse nous avons bénéficié d’une réduction de 200 bahts chacun, ce qui n’est pas négligeable. Donc on vient vous chercher en pickup vers 8h30 et vous voilà parti pour 1h30 de route pour arriver jusqu’au centre en pleine jungle.

Arrivés sur place on vous remet un haut tissé par les Karen (une tribu du Nord) et on vous briefe sur le déroulement de la journée et le comportement à avoir avec ces grands pachydermes : comment les nourrir, où ne pas les toucher pour ne pas les chatouiller, comment leur parler etc…  Ce centre regroupe environ 80 éléphants répartis sur 9 camps différents. Sachez que vous passez la journée uniquement sur l’un d’entre eux mais c’est amplement suffisant.

Les éléphants mangent en moyenne 300 kg de nourriture par jour ces gourmands !!

Pendant la journée nous avons donc nourri les éléphants plusieurs fois, nous leur avons donné leur soin, avons pris un bain de boue avec eux et sommes allés nous laver à la cascade toujours avec nos potes les babars !!

Les soins

Préparation de leur mixture (les soins) Ces éléphants sont domestiqués, vous pouvez donc les approcher très facilement pour les caresser et ce, autant que vous le souhaitez. Ce centre interdit aux personnes de monter sur leur dos.

Devoir porter des personnes pour un éléphant est très douloureux car leur dos n’est pas adapté à ce genre de pratique.

Même si les éléphants sont de plus en plus préservés en Thaïlande, énormément de centres proposent encore de monter les éléphants et en font leur business. Je vous fait confiance pour ne pas cautionner ce genre de pratique ;).

La journée est coupée par un bon petit repas avec vue sur la jungle, et le départ du centre se fait à 15h pour un retour vers 16h30 à la guesthouse. Je tenais à préciser aussi que les guides sont d’une très grande gentillesse, plein d’humour et se débrouillent très bien en anglais.

Une journée inoubliable qu’on vous conseille sans hésitation !!

Le Doï Suthep

Ce temple est situé à 20 kms de la ville dans les hauteurs. On peut s’y rendre en song téo mais nous avons préféré le scooter, ce qui nous a pris environ 50 min. La montée est très agréable et vous pouvez vous arrêter à différents endroits pour profiter des points de vue. L’entrée est de 30 bahts par personne. Il vous faudra gravir les 200 marches pour admirer la vue et le magnifique Chedi complètement recouvert d’or. La légende dis que les couples qui gravissent ces marches ensemble restent unis pour la vie…

Malheureusement, il y avait énormément de touristes mais le jeu en vaut la chandelle.  Sur la route du retour nous nous sommes arrêtés à une cascade en bas de la montagne. L’entrée est de 100 bahts par personne + 20 bahts si vous entrer en scooter. Lorsque vous arrivez à la cascade un sentier continu dans la forêt. La promenade se fait au beau milieu de la végétation, mais il n’est pas du tout balisé et c’est bien dommage. Nous avions peur de nous perdre et il commençait à se faire tard nous n’avons donc pas pris de risques et avons fait demi-tour. Mais il s’est avéré que c’était bien une boucle, donc vous pouvez faire le tour sans problème.

Les marchés nocturnes

Comme presque partout en Thaïlande, différents marchés nocturnes sont organisés le soir dont le night bazaar où vous trouverez tout ce dont vous avez besoin. Tous les dimanches soirs a lieu aussi la sunday walking street, un marché gigantesque qui débute à la Thae Phae Gate. Mais attention c’est noir de monde !!

Le Parc Nong Buat Hat

Pour les sportifs je vous conseille d’aller faire une petite séance au Parc Nong Buat Hat situé au sud ouest de la ville, les gens s’y retrouvent en fin de journée pour se dépenser un peu et il y en a pour tous les goûts : cours d’aérobic en plein air, yoga, football, badminton, appareils de musculation, et le sepak takraw (sport populaire qui se rapproche du tennis-ballon mais en plus spectaculaire). Tout ça dans un joli parc fleuri avec quelques fontaines. Un festival des fleurs est d’ailleurs organisé dans ce parc au mois de février.

Nous étions impatients de (re)découvrir Chiang Maï et la ville a répondu à nos attentes. Nous avons particulièrement aimé le côté animé de la ville avec ses bars, restaurants et le fait de pouvoir y trouver tout ce dont on peut avoir besoin. On comprend pourquoi de nombreux occidentaux viennent y vivre une partie de l’année, en effet la ville est connue pour regrouper une communauté de « digital nomades », ces métiers qui peuvent être exercés à distance tel que blogueur, web designer…

Ne vous étonnez donc pas d’y croiser pas mal de français !! Nous avons passé 6 jours et 5 nuits à Chiang Maï, que l’on quitte avec un petit pincement au cœur. Nous y serions bien restés encore quelques jours, mais il faut continuer notre chemin… direction la petite ville de Paï !!

Où dormir à Chiang Maï ?

Nous avons logé 5 nuits à la Yourhouse guesthouse numéro 3. Les chambres sont correctes et la guesthouse est située dans un quartier animé. La propriétaire peut sembler un peu froide au premier abord mais elle est sympathique et disponible pour tous conseils. Petit plus elle parle un français parfait !!

Possibilité de louer vélo ou scooter (200 bahts pour 24h), de manger dans un restaurant qui leur appartient juste en face. Petit bémol c’est que le lieu ressemble a un fourre-tout, des affaires traînent un peu partout. Un peu de rangement donnerait un peu de cachet à cet endroit. Nous avons payé les premières nuits 380 bahts en passant par agoda et ensuite 400 bahts pour un lit double avec salle de privée et ventilateur.

Où manger à Chiang Maï ?

L’endroit où il faut aller manger au moins une seule fois est le food court du night bazaar. Vous y trouverez différents types de cuisine: Indienne, Japonaise, Coréenne, Turque et Thaï bien évidemment. Vous commandez votre nourriture à un stand, vous vous installez sur n’importe quel table et bon appétit!! Food courtSi comme nous de temps en temps, vous sentez le besoin de manger autre chose que des soupes ou des fried rice, on trouve d’excellents restaurants italiens comme chez Pulcinella da Stefano pour une bonne pizza ou de bonnes pattes. Par contre évidemment le budget grimpe mais de temps en temps on peut se faire plaisir !!

Info transport :

Nous avons repris notre moyen de transport favori !! Le train de Lampang à la gare de Chiang Maï. Le ticket est de 23 bahts par personne, prix défiant toutes concurrences !!